Le libre droit d’expression

est un acquis qui, de tout temps à jamais, a été obtenu après maintes et maintes batailles. L’actualité récente autour de Charlie Hebdo en est un exemple frappant. Cette liberté s’obtient trop souvent et malheureusement au prix du sang qui coule. Nombreux sont ceux qui n’hésitent pas à descendre dans la rue pour la défendre et l’exiger à la face du monde.

A Audenge, nous ne sommes pas très loin de ce schéma de menottage, de flicage et d’entrave à notre liberté individuelle…

Récemment, plusieurs personnes ont reçu des courriers d’intimidation et de menaces en provenance de Mme Le Yondre via des cabinets d’avocats qu’elle a pris l’habitude de faire travailler aux frais de la collectivité !

Sous quels prétextes ?

Quelques commentaires librement exprimés sur les réseaux sociaux par certains Audengeois sur leur vision de notre commune, mais principalement sur les comportements autocratiques et despotiques de l’édile d’Audenge. Des vérités bonnes à dire pour certains mais pas bonnes à entendre pour d’autres ! Il semblerait que Mme Le Yondre ne supporte plus l’affichage exponentiel des oppositions de nos concitoyens à sa politique municipale mais surtout à son dictat permanent. Quand les Audengeois étouffent et l’expriment, ils trouvent désormais sur leur chemin les gardes fous juridiques érigés comme arme fatale par NLY.

C’est cette même personne qui n’a pas hésité à dégainer son ultime atout en diffusant un courrier diffamatoire et injurieux adressé à tous les Audengeois 3 jours avant la clôture de la campagne électorale en vue de discréditer la liste Audenge Autrement et ainsi d’altérer la sincérité du scrutin afin de conserver son pouvoir.

Une chose est certaine : les avocats de Mme Le Yondre auront beaucoup de travail durant son mandat électoral et nous devrons nous habituer à voir pleuvoir les procédures judiciaires à l’encontre des récalcitrants !