La démolition de « l‘ancienne pharmacie » à l’entrée d’Audenge pour y faire construire en lieu et place 19 logements, 3 commerces et un parking de plusieurs dizaines de voitures est une aberration. Il est important que notre ville conserve des repères au-delà des musées ou des traditions populaires, quels que soient leur intérêt et leur qualité. Le patrimoine peut être aussi « un refuge », ainsi qu’en témoigne l’intérêt pour le tourisme dans beaucoup de nos villes et villages.

Le caractère d’un bâtiment ayant traversé les aléas de notre histoire lui confère une valeur inestimable, même s’il faut le redécouvrir à travers sa restauration. Ne restons pas les bras croisés soyons acteurs de notre ville : l’important est de donner du sens à l’architecture de notre ville et d’éviter de réaliser un urbanisme sans mémoire. C’est le projet d’Audenge Autrement.

Une formule de Saint Exupéry : « on n’hérite pas de la terre de ses ancêtres, on l’emprunte à ses enfants ». Le patrimoine c’est ce que nous laissons à nos enfants.

Mme le maire, souhaitez-vous que vos enfants, nos enfants se souviennent de leur ville… uniquement au travers d’anciennes cartes postales.

Ne renouvelons pas les erreurs du passé.