Moi « Présidente »

La candidature de Bruno LAFON aux sénatoriales fait couler beaucoup d’encre (Sud-Ouest et la Dépêche du bassin y vont de leur analyse), mais surtout attise les appétits de pouvoir de notre édile. Elue maire d’Audenge avec les votes de seulement 27% des inscrits, après avoir perdu une vice-présidence suite à la nomination d’Yves Foulon comme Président du SIBA et de voir se profiler à l’horizon la perte de la présidence de la dune du PYLA, Nathalie Le Yondre « Conseillère régionale de la région Nouvelle-Aquitaine PS » est à la manœuvre.

Le jeu de la distribution des postes n’est pour l’instant pas à son avantage… alors NLY est vent debout contre le président de la COBAN Bruno LAFON et demande avec quatre autres maires sa démission, pour selon ses dires « avoir rompu la confiance ».

Que nenni, c’est plutôt son poste de président de la COBAN qu’elle vise…ses 28, 29 mandats ne lui sont pas suffisants. L’embauche de son chef de cabinet coutera près de 79 000 euros/an (là c’est 100% des Audengeois (es) qui vont payer) à la commune pour promouvoir son image, donc allons y… Ah le pouvoir que ne ferait-on pas pour en avoir encore un peu plus.

Au regard des promesses engagées pendant sa campagne, avec comme projet phare « la modification du PLU ” pour préserver le cadre de vie des Audengeois (es), la sincérité de notre édile nous semble très exagérée.